Thérapeute Holistique & Médium

Mes d’Âmes, Mes Cieux, bonjour et bienvenue !

Je m’appelle Maxence, j’approche la trentaine et j’habite dans le vignoble Nantais, en Loire-Atlantique.
Après avoir exercé le métier d’infirmier durant quelques années, je me consacre aujourd’hui exclusivement à la médiumnité via des consultations privées, des ateliers et des interventions publiques.
Cette double casquette d’infirmier-médium me permet de proposer à mes consultants un réel accompagnement holistique, autrement dit une prise en charge globale du corps, de l’âme et de l’esprit.

Qui suis-je ?

Passionné de développement personnel et de spiritualité,
je suis animé depuis toujours par l’envie d’aider et d’apaiser mon prochain.
Authentique, optimiste et persévérant, je suis adepte de la loi de l’attraction et de la pensée créatrice au quotidien.
Dans le sens où nous avons à apprendre de l’autre au moins autant que ce que nous pouvons lui apporter, je pense de manière utopique que la diversité de nos croyances, de nos capacités et de nos pratiques est une force.
Tout comme j’essaye moi-même de le faire, je vous invite à ne pas faire qu’exister, mais à vivre pleinement !

« Guérir parfois, soulager souvent, écouter toujours…»

Louis Pasteur

Au fil des saisons, je vous invite à me solliciter pour :

• Des soins guérisseurs et énergétiques du corps et de l’âme
• Des consultations privées de guidance – clairvoyance et de médiumnité
• Des interventions de dégagements et de purifications de personnes et de lieux
• Des cours et ateliers sur différents thèmes spirituels et ésotériques
• Des salons et conférences en lien avec les arts divinatoires, la médiumnité et le bien-être

Avant de me confier votre histoire au cours d’une consultation, il me semble normal de vous dévoiler également certains éléments de la mienne…

Comment ai-je découvert mes capacités ?

Depuis enfant, je ressens les émotions des autres comme si je les vivais et je reçois certaines informations indépendamment de ma volonté.
A titre d’exemple, je pense devoir une bonne partie de ma réussite scolaire aux réponses qui m’ont régulièrement été soufflées dans l’oreille.
Je vous l’avoue, cette forme de tricherie involontaire me fait aujourd’hui autant sourire qu’elle me met mal à l’aise !

Au début de mon adolescence, mes perceptions s’intensifient et je comprends que ce n’est pas quelque chose d’ordinaire.
J’essaye d’en faire abstraction mais certaines images me sont très difficiles à supporter.
Plus tard, j’en comprendrai le sens et l’intérêt, mais en attendant j’ai peur et je me crois victime d’aliénation mentale…
Je tente alors de bloquer ces visions mais c’est finalement mon acuité visuelle que je parviens inconsciemment à bloquer de façon inquiétante.
Tandis que je lutte contre ce que je suis en étant terrorisé par le regard des autres, les médecins émettent l’hypothèse d’une éventuelle tumeur cérébrale.

Le 7 Juin 2005, j’ai 14 ans et je profite d’un séjour linguistique en Allemagne où tout se déroule pour le mieux.
Ce jour-là, je ne le sais pas encore mais ma conscience et mes sens vont se retrouver au cœur d’une situation difficilement descriptible par de simples mots. Pléthore de sensations et d’émotions seraient en effet bien plus appropriées.
Après m’être levé, je perçois un homme défunt tourmenté dans la maison où je suis et je ressens de façon très oppressante son décès récent et brutal. Une angoisse m’envahit et quelque chose n’est pas comme d’habitude : Que se passe-t-il ?
Une heure plus tard, la mère de ma correspondante décide de m’emmener avec elle faire quelques courses, puis m’explique que l’on va s’arrêter chez son père afin de voir s’il a besoin de quelque chose. Mon angoisse grandit subitement. A peine garés devant la maison, je sais et je comprends que nous allons y découvrir un homme venant de mettre un terme à sa vie. Quelques minutes après, tout se révèle malheureusement exact.
Je suis en état de choc et une tornade se déclenche dans mon esprit lorsque je constate que mes visions ne sont pas des hallucinations.
Aussi dingue que cela puisse me paraître, je réalise que je suis une sorte d’intermédiaire entre deux plans vibratoires.
Après avoir fait face à un double choc visuel et fait le vide de mes multiples émotions de la journée, les questions fusent et se bousculent dans ma tête : Que dois-je faire, quand et comment ? Qu’est-ce-que l’on attend de moi ? De quoi suis-je capable ?
Je suis le seul à voir cet homme ainsi, en tant que défunt, mais je sais désormais qu’il est pourtant bien réel et non pas le fruit de mon imagination.
Après qu’il se soit attardé quelques temps auprès de ses proches, c’est novice mais guidé que j’ai finalement procédé, sans le savoir et pour la première fois, à ce que l’on appelle une aide au passage d’âme.

A 15 ans, je retrouve toute mon aptitude visuelle en lâchant prise et en acceptant de voir et d’aider des défunts.
Par la suite, je pars en quête de moi-même et mon cheminement spirituel m’amène instinctivement à développer mon magnétisme.
Je tombe rapidement amoureux de la cartomancie, du pendule de radiesthésie et de la lithothérapie tout en continuant à apprivoiser mes capacités médiumniques.
Année après année, je ne cesse de m’épanouir toujours davantage dans l’apprentissage de ces pratiques complémentaires.
Que ce soit ici ou bien de l’autre côté du voile, je suis heureux de pouvoir apporter mon aide à ceux qui en ont besoin.

En 2016, je parviens à mettre des mots sur l’indicible et je commence à me faire connaître grâce au bouche à oreille et aux réseaux sociaux.
Depuis, mes consultants me font confiance et me permettent de vivre une belle aventure humaine !

Au plaisir de voir nos chemins se rencontrer et de vous apporter mon accompagnement, toujours avec douceur, sourire et bienveillance.

MAXENCE DRAZYK ▬